Qui sommes nous ?

Joelle Le Bussy, designer meuble, directrice de la galerie Arte a Dakar.

Joelle le Bussy

La Galerie Arte Dakar a été fondée en 1996 par Joëlle le Bussy, à Dakar, au Sénégal.  Elle est située au cœur du plateau à l’Immeuble Lahad Mbacké, ave Abdoulaye Fadiga, près du siège de la BCEAO. Elle a une succursale à Saint-Louis du Sénégal.

La galerie présente des créations contemporaines d’Afrique. Elle expose les plus grands artistes plasticiens du continent en permanence ainsi que du design. Elle présente également des expositions de meilleurs artisans africains ;

Le concept de la galerie est la valorisation du savoir-faire africain. Son label est « 100% Africa »

Le design des meubles et objets est réalisé par Joëlle le Bussy dans ses ateliers à Dakar. Ils sont d’inspiration africaine et fabriqués avec des bois précieux d’Afrique. Les créations s’exportent aussi en Europe et aux USA et la galerie expose régulièrement lors de foires et de salons (Maison et Objet, NYGift Fair, Icff, Cocoon etc). Les créations peuvent également se réaliser sur mesure.

Le concept

Le concept du design est issu d’un métissage entre le style africain et européen, style qui est à l’image de la personnalité de Joëlle le Bussy puisqu’ elle est métisse Africaine et Européenne (Belgique/Congo et France/Sénégal).  Ainsi, en alliant le style afroeuropéen et le savoir faire des ébénistes casamançais,  elle a créé deux collections de meubles et objets originales :

La collection traditionnelle : meubles où certains éléments sont des récupérations d’éléments traditionnels africains comme les portes de cases Dogon, Ashanti, Baoulé ou Bamoun  qui se substituent à une porte classique d’armoire ou de buffet. La collection traditionnelle raconte ainsi l’histoire de l’Afrique à travers les objets, le mobilier.

La collection contemporaine : meubles et objets à la ligne contemporaine, épurée et où les bois précieux sont mis en valeur à travers leur aspect, leurs couleurs, leurs veines, leur grain. Différentes essences nobles sont assemblées dans la masse afin de créer des patchwork ou des motifs géométriques (collection Kassai, Bassari etc.). Les poignées des meubles sont réalisées à la main, une par une, par les artisans forgerons du Sénégal. Ils utilisent le fer ou le bronze par la méthode à la cire perdue.

Les meubles et objets sont réalisés en pièce unique. Il n’y a pas de fabrication industrielle et chaque pièce est faite à la main. Débités à la machine, la matière première est ensuite exclusivement travaillée et sculptée artisanalement. Il est possible de reproduire certain meubles et objets, de les adapter à un design ou dimensions différentes mais la fabrication reste artisanale donc unique.

L’atelier

La galerie dispose de son propre atelier d ’ébénisterie à  Dakar comprenant  10 ébénistes Diolas de Casamance.

La Casamance étant une région tropicale, les arbres aux essences rares (veine, linké, dimb, rônier, caîcédra) poussent magnifiquement, contrairement à la région nord du Sénégal, sahélienne, où le Baobab règne en roi.

Au sud, les habitants sont en contact permanant avec le bois et l’utilisent quotidiennement dans leur vie. Le bois revêt un caractère sacré puisque les jeunes casamançais sont initiés dans la Forêt Sacrée où ils partent en retraite un certain temps. Dès le plus jeune âge ils apprennent à reconnaitre les différentes essences de bois et certains à le travailler traditionnellement comme c’est le cas des ébénistes de l’atelier. Les Casamançais ont un respect traditionnel et culturel pour le bois; certains bois méritent même des prières avant d’être travaillés.

Le bois

Les bois utilisés sont des bois nobles issus de plantations légales et ont tous les certificats légaux. Ils viennent de l’ensemble du continent africain : Gabon, Cameroun, Sénégal (Casamance), Ghana, Congo, Côte d’Ivoire. Les bois utilisés sont le linké, le dimb, le veine, le linké, le fraké, le movingué, le padouk, le bété, le dibétou, le teck, le sipo, la sapléli, le wengué, le mbossé, le framiré, le calcera etc.… Certains bois très rares comme l’ébène ou le rônier ne sont pas issus de plantation mais sont des bois récupérés, organiques, déjà tombés et morts et qui, au lieu d’être brulés pour disparaître, sont utilisés pour l’artisanat, sous autorisation du service des Eaux et forêts, par arrêté ministériel.

Traitement du bois

Les bois sont séchés naturellement dans les centrales d’achat puis stockés en atelier sans risque de détérioration. Tous les bois  sont traités contre les xylophages. Les meubles  subissent un second traitement, la fumigation au bromure de méthyle, lorsque ils doivent être exportés.

Finition du bois

Les meubles et objets sont poncés, patinés et finis à la main au tampon ciré ou à la gomme laque suivant la tradition française d’ébénisterie. Les meubles peuvent être vernis, à la demande du client.

Entretien du bois

Nos bois sont séchés avant d’être travaillés pour éviter toute déformation ultérieure. Cependant, le bois est un matériau vivant et peut quelquefois réagir aux fortes variations thermiques.  Ainsi il faut éviter de le mettre dans des endroits surchauffés ou ensoleillés, de même éviter de le stocker dans des endroits trop froids, trop secs ou trop humides. Les bois tropicaux utilisés supportent, par expérience, très bien la température moyenne des habitations occidentales et ne rencontrent pas de problème majeur s’ils sont bien entretenus.

Le bois massif est, de toute façon, plus résistant au temps et à l’usage que les bois de placage ou MDF rencontrés dans la plupart des magasins contemporains. De plus, les bois naturels ne sont pas toxiques, contrairement aux meubles réalisés en panneaux qui dégagent des vapeurs de formaldéhyde.

Authenticité

Chaque meuble crée dans les ateliers de la galerie est poinçonné et accompagné d’un certificat d’authenticité.